Espagne/Coupe: La finale Barcelone-Séville au Wanda Metropolitano

La finale de la Coupe du Roi, opposant le FC Barcelone au Séville FC, connaît son stade. Le Wanda Metropolitano, le tout nouveau stade de l'Atlético de Madrid, a été désigné pour accueillir l'événement. L'enceinte inaugurée l'année dernière accueillera pour la 1re fois la finale de la Coupe du Roi et sera, pour la saison prochaine, le lieu de la finale de la Ligue des Champions.

La finale de Coupe du Roi 2018 entre le FC Barcelone et le Séville FC a été programmée au 21 avril au stade Metropolitano, nouvelle enceinte de l'Atlético Madrid, qui accueillera ainsi sa toute première finale, a annoncé lundi la Fédération espagnole (RFEF). « Après la réunion organisée ce lundi, il a été négocié que le stade Wanda Metropolitano accueille la finale de la Coupe du Roi, qui se tiendra le samedi 21 avril », a écrit la RFEF dans un communiqué.

Le stade Metropolitano, inauguré en septembre dans les quartiers est en plein développement de la capitale espagnole, compte 68.000 places et accueillera la saison prochaine la finale de la Ligue des champions. Selon le site internet du quotidien Marca, les deux clubs finalistes se répartiront chacun 22.000 places, le reste étant réservé à la fédération.

Plusieurs rencontres de Liga reportées
Le stade de l'Atlético était la seule option crédible pour organiser cette rencontre puisque Madrid est à mi-chemin entre Séville et Barcelone et puisqu'il était peu probable que le Real, grand rival du Barça, lui prête son stade Santiago-Bernabeu (81.000 places) pour cette rencontre. La 34e journée de Liga étant prévue le week-end du 21 et 22 avril, la programmation de la finale donnera lieu au report de trois rencontres: Séville-Real Madrid, FC Barcelone-Villarreal et enfin Atlético-Betis Séville, qui aurait dû se tenir à domicile.

Le FC Barcelone, triple tenant de la Coupe du Roi, disputera à cette occasion sa cinquième finale consécutive, un record. S'il s'impose dans cette réédition de la finale 2016, remportée en prolongation (2-0), ce serait son 30e trophée dans cette compétition, tout en haut du palmarès, et son 4e d'affilée, du jamais vu depuis l'Athletic Bilbao entre 1930 et 1933.

 


Agences