Derby d'Istanbul: un entraîneur blessé

L'entraîneur du Besiktas Istanbul a été hospitalisé jeudi soir après avoir été blessé à la tête par un projectile en plein match de demi-finale (retour) de Coupe de Turquie de football sur le terrain de l'équipe rivale d'Istanbul Fenerbahçe, un incident qui a poussé l'arbitre à arrêter la rencontre. Le score était encore de 0-0.


Le derby a été interrompu par l'arbitre à la 57e minute après que Senol Günes se fut effondré près de son banc de touche, la tête ensanglantée entre les mains. D'après les médias turcs, Günes a été touché à la tête par un projectile non identifié, vraisemblablement lancé depuis les tribunes. Le technicien turc a été évacué à la hâte vers les vestiaires, où le personnel médical de son club lui a recousu le haut du crâne à l'aide d'agrafes, selon des images diffusées par les médias. L'entraîneur a ensuite été transporté en urgence à l'hôpital. Une vidéo le montre sur un brancard, la tête entouré de bandages. L'arbitre, Mete Kalkavan, a décidé d'arrêter le match.

L'incident s'est produit après une escalade des tensions en première période, avec notamment l'expulsion du défenseur portugais de Besiktas Pepe à la demi-heure de jeu pour un tacle assassin.

L'arbitre avait déjà interrompu la partie pendant cinq minutes en première mi-temps après des jets de projectiles contre les joueurs de Besiktas tirant les corners.

Günes a été touché par un projectile alors qu'il tentait de calmer l'un de ses remplaçants, le portier turc Tolga Zengin, qui se disputait avec des supporters de Fenerbahçe.

La demi-finale aller entre Besiktas et Fenerbahçe (2-2) avait elle aussi été rugueuse, avec deux cartons rouge pour le Fener et un pour le Besik.