LdC (Finale): Loris Karius, le gardien de Liverpool, a subi une commotion cérébrale

Après lui avoir fait passer des examens médicaux dans le Massachusetts (États-Unis), deux médecins ont diagnostiqué au gardien allemand de Liverpool, Loris Karius, une commotion cérébrale subie lors de la défaite en finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid (3-1). « Après avoir revu attentivement le film du match et avoir intégré un historique détaillé, un examen physique et des statistiques objectives, nous concluons que M. Karius a subi une commotion cérébrale durant le match du 26 mai 2018 » , indiquent les deux spécialistes.

Durant la rencontre, l'ancien portier de Mayence s'était notamment distingué en commettant deux énormes erreurs qui avaient condamné son équipe. Deux boulettes qui pourraient s'expliquer par un fait de jeu, impliquant ... Sergio Ramos. En effet, en début de seconde période, le défenseur espagnol a asséné un coup de coude à l'Allemand. Un fait qui n'avait pas vraiment retenu l'attention, contrairement aux sorties de Dani Carvajal, mais surtout de Mohamed Salah en première mi-temps, dans laquelle le capitaine madrilène était déjà impliqué. Quelques minutes après ce coup de coude, Karius commettait sa première bourde sur une relance de la main mal assurée. 


Cette commotion aurait pu, en partie, influencer la performance du gardien de Liverpool selon les médecins. « Au moment de notre évaluation, les principaux symptômes résiduels et signes objectifs de M. Karius suggèrent qu'il existait vraisemblablement un dysfonctionnement visuel spatial, juste après l'événement. Des symptômes supplémentaires et objectivement notés de dysfonctionnement ont également persisté. Il est possible que de tels déficits aient affecté ses performances. »

Agences