Mondial 2018 (Tunisie-Belgique (2-5): Les déclarations

Nabil Maaloul, (seléctionneur-Tunisie)
“C’était un match difficile contre un adversaire pressenti pour aller loin dans la compétition. La sélection belge a mérité sa victoire et a été mieux que nous à tous les niveaux. Elle nous a posé bien de problèmes par la vivacité de ses joueurs, leur potentiel offensif et leur aptitude à monopoliser le ballon.

Nous avons fait une mauvaise entame de match et nous avons tenté malgré les deux buts encaissés très tôt de revenir dans la partie grâce notamment à la réduction du score par Dilan Bronn”.
Le troisième but belge arrivé dans les dernières secondes du temps additionnel de la première mi-temps a porté un sacré coup au moral des tunisiens.

L’équipe a manqué aussi de chance en perdant deux de ses défenseurs sur blessures, ce qui a changé la donne et réduit les cartes à jouer en attaque.
La défaite est lourde, mais ce sont la nos moyens. Je tiens à s’excuser auprès des supporters qui se sont massivement déplacés pour soutenir les aigles de Carthage en Russie.

Nous devons continuer à travailler pour donner une meilleure image lors de la prochaine confrontation contre le Panama. Le football arabe demeure très loin du haut niveau, la solution est de permettre aux jeunes joueurs d’être professionnels plus tôt”.

Farouk Ben Mustapha (gardien de but-Tunisie)

“Nous avons fait une mauvaise entame de match et encaissé deux buts en l’espace de 15 minutes face à un adversaire de taille, ce qui n’a pas manqué de compliquer notre tâche.

Face à des stars du football du calibre de Lukaku et de Hazard, Il n’est pas admissible de commettre des grosses erreurs défensives, de placement ou de couverture.
Le troisième but a été le tournant du match vu son poids sur le moral des joueurs”.

Syam Ben Youssef (Défenseur-Tunisie)

“Notre ambition était de réaliser un résultat positif, mais les choses se sont passé autrement et la lourde défaite subie ne reflète pas les efforts fournis par les joueurs qui n’ont épargné aucune goute de sueur pour défendre nos chances. Seulement les écarts étaient flagrants.

Pour ma part, je souffre d’une contusion à la cuisse qui m’a contraint à quitter l’aire de jeu de manière précoce.

Nous essaierons de livrer une meilleure prestation lors du troisième match pour nous réconcilier avec nos supporters.

Ouahbi Khazri (attquant-Tunisie)

“Nous avons fait une timide entame de match qui a permis à la Belgique de bien maitriser la partie sur tous les plans. Le troisième but a été un coup dur qui a anéanti tous nos espoirs d’égaliser. Le fait de courir indéfiniment derrière le ballon nous a, également, harassé physiquement en fin de partie”.

Il y a certes du plaisir à jouer contre des joueurs du calibre de Hazard, de Lukaku ou encore de De bruyne, mais cela reste difficile.
Il nous reste maintenant un dernier match que nous nous devons de gagner”.

Eden Hazard (attaquant-Belgique)

“Nous avons livré un bon match et démontré notre efficacité offensive. Ouvrir la marque très tôt nous a facilité la tâche pour le reste de la partie”.

L’équipe s’améliore au fil des matchs et chaque joueur se donne à fond durant les entrainements pour pouvoir apporter le plus dans la compétition”.

Il y a une complémentarité des rôles dans notre attaque et nous disposons d’un attaquant qui sait se placer, demander le ballon dans le dos des adversaires et créer le danger.

“Il y a quatre ans de cela, nous avions quitté le mondial en quart de finale face à l’Argentine et nous espérons accomplir un meilleur parcours cette année.

Thibaut courtois (gardien de but-Belgique) “Nous sommes heureux pour la victoire mais également pour le rendement de l’équipe. Nous avons imposé notre rythme dés le début, posé notre jeu et pressé très haut. L’équipe est maintenant sur la bonne voie et les huit buts marqués attestent de notre force offensive.

“Il nous faut néanmoins garder la tête sur les épaules vu les erreurs défensives commises sur les deux buts encaissés”.

 

Source: TAP