CAN 2019 – La Tunisie face au Niger : Vaincre et convaincre

La sélection tunisienne de Football, leader du Groupe J avec six points, affrontera samedi, à Radès, son homologue nigérienne pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations (Cameroun 2019).

Dans le cadre de la même journée, la sélection égyptienne, accueillera sur la pelouse du stade Assalam au Caire, l’Eswatini (ex-Swaziland), vendredi à partir de 18h00 (heure tunisienne).

La Tunisie, rappelle-t-on, occupe la tête du Groupe J avec 6 points, devant l’Egypte (3 points), tandis que le Niger partage la 3e place avec l’Eswatini avec un seul point chacun.

Pour leur confrontation contre le Niger, la première à domicile depuis le 23 mars dernier, les aigles de Carthage emmenés par Farouk Ben Mustapha, fixé dans les buts par le sélectionneur Faouzi Benzarti, tenteront de vaincre et de convaincre afin de consolider leur leadership au niveau africain, selon le classement mondial FIFA, et de conforter leur capital de buts marqués pour rester avantagés devant l’Egypte, concurrent direct pour la première place du groupe (la Tunisie +3, l’Egypte +5).

Face à la modeste équipe du Niger qui a montré de grandes faiblesses défensives lors de sa dernière sortie face à l’Egypte (0-6), Benzarti devrait rester fidèle à ses principes de jeu prônant le pressing haut et le jeu offensif. Et malgré l’absence de l’attaquant stéphanois Wahbi Khazri, le sélectionneur national ne manquera pas de solutions grâce à l’effectif bien garni dont il dispose.

Le match de samedi pourrait ainsi constituer l’occasion de faire jouer Bassem srarfi, auteur de belles prestations avec son équipe de Nice (Ligue 1-France) et avec la sélection lors du dernier match contre l’Eswatini.

Par ailleurs, pour remplacer Anis Badri, en baisse de forme, Fakhreddine Ben Youssef qui était remplaçant contre l’Eswatini, à de grandes chances de jouer aux côtés de Taha Yassine Khénissi, et donner davantage de solutions offensives grâce à ses qualités techniques et physiques.

Un autre élément risque de manquer samedi à la sélection. Il s’agit du défenseur Syam Ben Youssef, victime d’une contracture à la cuisse. Si l’absence de Ben Youssef se confirme, Dylan Bronn semble être la meilleure alternative et devrait faire équipe en défense avec Yassine Meryah, lequel demeure actuellement plus compétitif que Rami Bedoui en proie à des pépins de santé.

Pour ce qui est du cas de Ali Maaloul, le flanc gauche sera animé par le sociétaire de Dijon Oussama Haddadi qui, pour sa deuxième apparition de suite avec le onze national, est appelé à contribuer à l’animation offensive. Sur le côté droit, Hamdi Neguez devrait être maintenu par le sélectionneur.

Quant à la sélection nigérienne (105e au classement FIFA), elle est appelée à rebondir et donner une meilleure image après sa défaite humiliante devant l’Egypte.

Le Niger, conduit par sa star Moussa Mazoo (attaquant du FC Lens et auparavant de l’Etoile sportive du Sahel), compte faire un bon résultat en prévision du match retour de cette double confrontation prévu le 16 octobre courant à Niamey.

La Confédération africaine de football a désigné l’arbitre gabonais Eric Otogo Castane pour diriger le match Tunisie-Niger dont le coup d’envoi sera donné 19h15. Castane sera assisté par ses compatriotes Montel Moussounda et Théophile Vinga.

 

Source: TAP