Arbitrage : la CAF lève la suspension d'Abid Charef

Membre depuis

4 années 8 mois

Le Jury disciplinaire de la Confédération Africaine de Football (CAF) a décidé de lever la suspension infligée à l’arbitre international algérien Mehdi Abid Charef, a annoncé ce lundi la fédération algérienne (FAF).

« Le Jury disciplinaire de la Confédération Africaine de Football (CAF) a levé sa suspension provisoire contre l’arbitre Abid Charef », a indiqué l’instance fédérale dans un bref communiqué publié sur son site officiel, sans toutefois donner plus de détails.

Abid Charef (37 ans) avait été suspendu pour « mauvaise performance » suite à son arbitrage jugé “scandaleux” le 2 novembre dernier en finale (aller) de la Ligue des champions d’Afrique entre le Ahly du Caire (Égypte) et l’ES Tunis (3-1), disputée à Alexandrie.

Le natif de Constantine, également accusé de corruption dans la même affaire, avait accordé deux penaltys aux Égyptiens, jugées « imaginaires » par l’EST, tout en recourant à chaque fois à la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage), pour sa première utilisation dans une épreuve interclubs au niveau africain.

L’EST du milieu international algérien Youcef Belaïli a réussi à renverser la vapeur une semaine plus tard pour l’emporter nettement (3-0) au stade Radés et décrocher le trophée.

Abid Charef a été auditionné par le président de la FAF Kheireddine Zetchi et quelques membres du Bureau fédéral, pour connaître sa version des faits. L’instance fédérale s’était engagée à le défendre auprès de la CAF.

TSA