Sheikh Salman bin Ibrahim al-Khalifa réélu à la tête de la Confédération asiatique

Membre depuis

3 années 6 mois

Absent en raison d'un deuil familial, le Bahreïni Sheikh Salman bin Ibrahim al-Khalifa a été réélu ce samedi à la tête de la Confédération asiatique pour quatre ans.

Le Bahreïni Sheikh Salman bin Ibrahim al-Khalifa s'est vu logiquement confier un nouveau mandat de quatre ans de président de la Confédération asiatique de football (AFC), lors d'un congrès de l'AFC qui s'est tenu en son absence après le décès de sa mère, samedi au siège de la Confédération à Kuala Lumpur. « C'est évidemment une grande tragédie qu'aucun mot ne peut décrire », a déclaré le président de la Fifa, Gianni Infantino, aux délégués présents à ce congrès, avant de leur demander de se lever et d'observer une minute de silence.


En poste depuis 2013
Al-Khalifa est président de l'AFC depuis 2013 et la démission de son prédécesseur, l'homme d'affaires qatari Mohamed bin Hammam, suspendu à vie pour corruption. Il avait été réélu en 2015 pour quatre ans. Après les retraits des candidatures de l'Emirati Mohammed Khalfan Rumaithi le mois dernier et du qatari Saoud al-Mohannadi la semaine dernière, il a été réélu pour un troisième mandat sans opposition.