Ligue des Champions – Espérance ST-TP Mazembe : les “sang et or” pour déblayer le chemin vers la finale

Membre depuis

3 années 8 mois

L’Espérance ST tentera de remporter une victoire confortable face au TP Mazembe de la RD Congo, samedi à Radès, en demi-finale aller de la Ligue africaine des champions, en prévision d’un match retour difficile à Lubumbashi, afin de déblayer le chemin vers la finale et défendre son titre continental.

Les champions d’Afrique misent sur l’avantage du terrain et l’apport de leurs milliers de supporters pour confirmer leurs réussites à Radès à même de les aider à franchir l’écueil de leur plus redoutable adversaire dans la compétition.

La formation tunisienne qui avait éliminé en quart de finale le CS Constantine d’Algérie (3-2 et 3-1), abordera la demi-finale aller dans un bon état d’esprit après avoir dominé le championnat national de Ligue 1 et montré une capacité remarquable à maintenir la cadence soutenue des rencontres sur plusieurs fronts grâce à son riche effectif et sa forme physique.

Après avoir battu au stade Mustapha Ben Jannet l’US Monastir (1-0) en Ligue 1, l’Espérance a poursuivi dans la sérénité sa préparation pour le grand rendez-vous de samedi en présence d’un nombre record de ses fans, l’ultime séance devant se dérouler à huis clos pour permettre au staff technique de bien peaufiner son plan tactique.

Le duo Moine Chaabani-Majdi Traoui devrait cependant composer avec quelques absences de marque, à l’instar du Nigérian Junior Lokosa, blessé à l’épaule lors du match de la semaine dernière contre le CS Hammam-Lif, du milieu de terrain Anis Al-Badri et du défenseur Mohammed Ali Yakoubi, qui subiront des tests de contrôle pour déterminer leur état de santé et restent en ballotage.

La titularisation du capitaine et défenseur de l’équipe Khalil Chamam dépendra de son rétablissement. Face à l’enjeu du match, l’entraîneur Moine Chaabani ne prendrait pas vraisemblablement le risque d’aligner des joueurs en méforme, ce qui pourrait affecter la prestation de l’équipe et causer un surnombre de blessures. Le cadre technique espère que la ligne de front sera complète dans ce match important à domicile avec la rétablissement à temps de Anis Badri.

Le gardien Rami Jeridi a d’orès et déjà déclaré forfait pour blessure et sera remplacé par l’expérimenté Moez Ben Cherifia, qui aura la lourde charge de défendre ses buts pour les deux demi-finales. En effet Jeridi devra observer le repos pour au moins deux semaines.

Chaabani alignerait la formation suivante: Moez Ben Cherifiya, Ihab Mbarki, Ayman Ben Mohamed, Chamseddine Dhaouadi, Khalil Chamam, Frank Kom, Ghilan Chalaali, Yousef Belaili, Saad Bguir, Taha Yacine Khenissi, Hamdou Al Houni.

Une trentaine de milliers de supporters “sang et or” sont attendus pour prêter main forte à leur équipe samedi.

L’équipe de TP Mazembe qui a connu une grande réussite face aux équipes tunisiennes, la dernière en date remonte à la phase de poule avec l’écrasante victoire à domicile face au C.Africain (8-0), tentera de rééditer ses précédentes performances, au moins éviter une défaite sur un large écart afin de faire la différence lors de la demi-finale retour qui s’annonce décisive.

Les “Corbeaux” arrivés en Tunisie mercredi avec le renfort de 20 joueurs, avaient affiché leurs grandes ambitions en s’imposant en quart de finale face au Simba de Tanzanie (0-0 et 4-1), rappelle-t-on.

L’entraineur du club Pamphile Mihayo, confiant quant aux chances de son équipe d’atteindre l’ultime étape de la prestigieuse compétition, estime que la formation actuelle est plus puissante que celle ayant affronté l’Espérance ST en 2010.

“L’équipe est un mélange d’expérience, de jeunesse et de talents, mais doit être en très bonne forme mentale pour accomplir un bon résultat”, a-t-il souligné.

Les deux équipes s’étaient déjà rencontrées à six reprises, remportant chacune deux victoires et faisant deux matchs nuls.
Le match dont le coup d’envoi sera donné à 17h00, sera dirigé par l’arbitre gambien Bakari Gassama.

 

TAP