Hand: l’entraîneur de l’ES Sahel Sami Saidi acquité des accusations d’actes anti-sportifs

Membre depuis

3 années 6 mois

Le conseil de discipline de la Fédération tunisienne de handball (FTHB) a annoncé l’annulation des poursuites à l’encontre de l’arbitre de l’équipe de handball de l’ES Sahel, Sami Saidi, et son acquittement, après avoir été signalé pour des comportements antisportifs répétés dans la feuille de match par les arbitres Ismail Boualoucha et Ramzi Khenissi lors de la demi-finale de la coupe de Tunisie qui avait opposé le 14 mai le club sahélien à l’Espérance ST.

Le conseil a précisé avoir rendu cet acquittement après avoir entendu la version du président de la section de handball de l’ES Sahel, Amine Raies, en l’absence pour des raisons de santé de l’entraîneur Saidi, qui a fait état de défaillances dans le dossier “en l’absence de la feuille de match, des rapports complémentaires du duo d’arbitrage et des observateurs”, tout en niant les griefs à l’encontre de l’entraîneur étoilé “non étayés par des documents officiels”.

La commission a infligé d’autre part une amende de 500 dinars aux deux arbitres et a soumis leur dossier à la direct ion nationale d’arbitrage pour enquêter “sur les défaillances au niveau administratif et de leur infliger les sanctions appropriées selon les règlements”.

Elle a par ailleurs soumis le dossier des observateurs Jalel Ben Ayed et Moncef Abid à la direction nationale d’arbitrage “pour faire la lumière sur les défaillances dont ils se rendus responsables dans la rédaction et l’envoi des rapports officiels conformément aux règlements”.

La fédération Tunisienne de handball avait gelé provisoirement les activités du duo arbitra Ramzi Khenissi et Ismail Boualloucha, qui a dirigé la demi-finale de la Coupe de Tunisie de handball, remportée par l’Espérance ST (30-27) disputée à la sallee Zouaoui de Tunis.

La FTHB avait précisé dans un communiqué que cette décision a été prise après qu’elle ait pris connaissance des premiers rapports de l’évaluation du rendement des deux arbitres en attendant que la direction nationale de l’arbitrage se réunisse et décide les mesures règlementaires.

L’Espérance ST, tenant du titre, affrontera en finale le 8 juin le CS Sakiet Ezziz qui a validé son billet en battant en déplacement l’AS Téboulba (30-29).

TAP