Ligue 1 (24e journée) : La lutte pour le maintien atteint son paroxysme, avec 4 équipes menacées de relégation

Membre depuis

3 années 6 mois

Le championnat national de la Ligue 1 professionnelle de football en est à sa 24e journée qui marque dés dimanche la dernière ligne droite dans la compétition. Et même si la course au sacre semble déjà jouée en faveur de l’Espérance sportive de Tunis, cela n’enlève rien au suspens en bas du tableau où la lutte pour le maintien a atteint son paroxysme.

Rejoignez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/kooracomofficiel

Le sort des équipes concernées par la relégation n’est pas encore déterminé, ce qui confère davantage d’importance aux prochaines journées, avec des confrontations capitales pour les 4 équipes menacées.

Le Stade Gabésien, qui a connu une dégringolade dramatique après une sanction infligée par la FIFA et la perte de trois précieux points qui s’en est suivie, suivie par deux défaites face à l’US Ben Guerdane et le CA Bizertin, se retrouve lanterne rouge avec 16 points.

La Stayda est condamnée à la victoire, ce dimanche, en recevant l’US Tataouine dans un match à huis clos. Le Stade gabèsien devra rester concentré sur sa bataille jusqu’à la dernière journée, tout en espérant des dénouements favorables des litiges administratifs menés par son directeur.

De son côté, l’Union sportive de Tataouine, sans pression aucune ni véritable enjeux, jouera pour le respect de la charte sportive. Le club s’était, rappelle-t-on, assuré une place confortable en milieu du tableau (7e, 30pts).

L’autre club gabésien, l’AS Gabès (13e, 18 pts), également menacé de relégation, aura à défier dimanche, l’Etoile sportive du Sahel à Sousse.

Une mission difficile pour la Zleza face à une formation étoilée déterminée à gagner ce qui lui reste de matches pour se défaire de son concurrent direct pour la 2e place, en l’occurrence le CS Sfaxien.

Une victoire de la Zleza dimanche relèverait presque du miracle, à l’image de sa lutte pour le maintien avec au programme, un face à face avec l’autre actuel dauphin du championnat, le CS Sfaxien lors de la prochaine journée, au Mhiri.

L’AS Gabès accueillera le 15 juin la JS Kairouan, dans un contexte où les choses auraient peut être été tranchées. En tout état de cause ses chances de maintien semblent minimes.

De son côté, le CS Hammam-lif, avant dernier avec 18 points, aura une dernière occasion d’entretenir l’espoir en accueillant l’US Ben Guerdane, une équipe très en forme, en témoigne sa très confortable 4e place (35 pts). Les banlieusards auront un impérieux besoin de points d’autant qu’ils auront à faire le déplacement pour affronter le S.Gabésien, un concurrent direct dans la lutte pour le maintien, avant de recevoir le S.Tunisien.

La JS Kairouan, relativement mieux lotie à la 11e place (24 pts), cherchera la victoire à domicile face au CS Sfaxien pour se rassurer, dans un match peut être décisif où la défaite est interdite. Mais sa tâche s’annonce bien difficile face aux protégés de Ruud Krol qui briguent la deuxième place qualificative pour la Ligue des champions.

Malgré leur capital points, les Aghlabides restent sous fortes grosses pression puisqu’ils auront un calendrier de fin de saison bien difficile à gérer avec un déplacement périlleux à effectuer pour affronter l’Espérance ST, en match en retard de la 23e journée, fixé au 3 juin prochain, après avoir livré une autre rencontre bien ardue en déplacement également devant le C.Africain, le 30 mai courant, pour terminer le championnat par un autre voyage tout aussi difficile pour essayer de franchir l’écueil de l’AS Gabès, lors de l’ultime journée prévue le 15 juin.

La 24e journée offre en revanche des face-à-face sans enjeu avec le match S.Tunisien (9e/27pts)-ES Metlaoui (10e/25pts), les deux protagonistes cherchant à améliorer leur classement sans plus. Au même titre que le duel US Monastir-CA Bizertin.
La formation sahélienne, menée par l’entraîneur Lassaad Dridi, a réussi un spectaculaire redressement après de longues journées de doute où elle était enlisée en bas du tableau pour occuper une rassurante 8e place (27 pts), et tentera de rester sur cette belle lancée jusqu’à l’épilogue de la compétition.

La formation cabiste elle (5e/34 pts), qui a gaspillé un nombre incalculable de points durant de longues journées et perdu tout espoir d’une place en ligue des champions, tentera de confirmer sa dernière victoire et décrocher la 4e place qualificative pour une compétition continentale.

 

TAP