Ligue des champions d’Afrique : L’ES Sahel à l’épreuve de Platinum FC

Membre depuis

4 années 8 mois

L’ES Sahel, vainqueur d’Al Ahly d’Egypte (1-0) lors de la 1re journée de la Ligue des champions (Gr B), sera à l’épreuve de Platinum FC du Zimbabwe pour tenter de rééditer sa performance face à A Ahly, samedi au stade de Barbourfields à Bulawayo, à partir de 14h00, pour le compte de la deuxième journée de la phase de groupes, afin de conforter son leadership.

La formation tunisienne, forte de 19 joueurs, est arrivée vendredi après-midi à Bulawayo, située à 439 km au sud ouest de la capitale Harare, après un voyage de 16 heures à bord d’un avion militaire.

L’ES Sahel et Al Hilal soudanais, vainqueur de Platinum lors de la 1re journée (2-1), se partagent la tête du classement du Groupe B devant les équipes égyptienne et zimbabwéenne (0 pt).

Désormais sous la houlette de l’Espagnol Juan Carlos Garrido, l’ES Sahel n’aura pas les coudées franches face à un adversaire dos au mur après avoir concédé la défaite au match aller à Omdurman et obligé de réagir sur sa pelouse pour préserver ses chances de qualification pour les quarts de finale.

La presse locale estime que Platinum aurait mérité un meilleur résultat au Soudan si sa défense avait fait preuve de plus de rigueur et son coach Lizwe Sweswe s’est montré optimiste de voir son équipe redresser la barre face aux Etoilés.

L’expérience et le palmarès de l’ES Sahel plaident néanmoins en faveur du représentant tunisien qui compte une Ligue des champions remportée en 2007, deux finales perdues en 2004 et 2005 et deux coupes de la confédération remportées en 2006 et 2015, face à un adversaire néophyte dans cette prestigieuse compétition qui n’a remporté aucun match lors de sa campagne de la précédente édition de Ligue des champions.

Garrido aura à sa disposition une pléaide de joueurs de valeur, bien aguerris et surtout très motivés d’aller le plus loin possible dans la compétition, principal objectif des “rouge et blanc” après voir été éliminés prématurément en coupe arabe des clubs dont il détiennent le titre.

Le technicien espagnol devrait maintenir sa confiance à la formation ayant battu Al Ahly, d’autant plus que tous les joueurs semblent en pleine forme, y compris le milieu défensif algérien Salim Boukhanchouche.

Une nouvelle victoire conforterait les chances du club tunisien dans sa quête d’une des deux places qualificatives pour les quarts de finale. Bien convaincante et très en verve lors de la première journée, malgré le succès étriqué face au redoutable adversaire égyptien, l’équipe sahélienne abordera cette deuxième confrontation loin de ses bases dans un bon état d’esprit et avec la détermination de confirmer son net regain de forme.

La confédération Africaine de football a désigné l’arbitre angolais Helder Martins De Carvalho, pour ce match prévu ce samedi à partir de 14h00.

L’autre match du groupe opposera Al Ahly et Al Hilal vendredi soir au Caire, le derby arabe du Groupe B. L’octuple champion d’Afrique, en quête d’un record de neuf titres depuis quelques années, n’aura pas de droit à l’erreur après son faux pas à Radès alors que le club soudanais, à la recherche d’un premier sacre dans la compétition, tentera l’exploit pour confirmer ses bons débuts en phase de poule.

TAP