Ligue 1 : l’ESS écope de deux matchs à huis clos, Chaabani et Mbarki convoqués devant le bureau de la Ligue

Membre depuis

4 années 8 mois

Le bureau de la Ligue nationale de football professionnel (LNFP) a infligé mercredi une sanction de deux matchs à huis clos assortie d’une amende de 3000 pour jets de projectiles de son public ayant causé une blessure à l’entraîneur adjoint du Club Africain au niveau de la tête lors du match ayant opposé les deux équipes le 4 janvier à Hammam Sousse pour le compte de la 13e journée de la Ligue 1 de football professionnel.

D’autre part, le bureau de la Ligue a adressé un blâme à l’Espérance ST assorti d’une amende de 7500 dinars pour jets de projectiles avec récidive lors de sa rencontre face au Club Africain le 19 janvier pour compte de la 9e journée. Elle a également convoqué l’entraîneur de l’Espérance Moein Chaabani et le joueur “sang et or” Ihab Mbaraki devant la Ligue pour leur comportement lors de ce même match.

La LNFP a infligé d’autre part un autre blâme et une amende de 5000 dinars à l’Esperance ST pour jets de projectiles lors du match face à l’ES Sahel le 15 janvier pour le compte de la 7e journée.

L’ES Metlaoui a écopé de son côté d’une interdiction de vente des billets en se contentant de la présence des abonnés pour trois matchs, assortie d’une amende de 5000 dinars pour envahissement de la pelouse et tentative d’agression de l’arbitre à l’issue du match perdu face à l’Espérance ST le 24 décembre pour le compte de la 12e journée.

Par ailleurs, le dossier du président de l’ES Metlaoui a été soumis à la commission nationale de discipline et d’esprit sportif de la Fédération tunisienne de football pour irruption sur la pelouse et protestation contre les décisions du trio arbitral.

TAP