Ligue des champions : L’Etoile du Sahel éliminée, malgré une belle prestation

Membre depuis

3 années 8 mois

L’Etoile Sportive du Sahel a été éliminée de la Ligue des champions d’Afrique de football, malgré une belle prestation en quart de finale retour, jouée samedi à Radès, conclue par une courte victoire face au Wydad Athletic Club du Maroc mais pas suffisante pour aller en demi-finales.

Les étoilés qui ont abordé le match avec un déficit de deux buts encaissés au match aller à Casablanca, ont joué ce samedi de malchance imposant une domination stérile et raté plusieurs occasions de but, face à un adversaire marocain qui a su conserver son avantage et bien gêné la défense tunisienne.

Les protégés de Kaies Zouaghi optaient pour l’offensive d’entrée, et se créaient quelques occasions par Iheb Msakni et Amine Ben Amor, sans pour autant inquiéter l’arrrière-garde des Wydadis.

Les deux équipes se livraient à une course acharnée vers les buts adverses avec de belles combinaisons de part et d’autre, mais ne se montraient pas dangereux dans le dernier acte.

Les étoilés rataient deux belles occasions d’ouvrir le score, d’abord à la 28e par Amine Ben Amor dont le tir de loin est passé largement au dessus, et par Karim Laribi (30e) dont la reprise de la tête a failli tromper le gardien Tagnaouti.

Les camarades d’Anis Chikhaoui pressaient davantage la défense adverse, mais ils pêchaient à chaque fois par manque de concentration comme ce fut le cas à la 40e lorsque Iheb Msakni, bien servi dans la surface par Hannachi, envoyait le ballon dans les mains du gardien marocain.

Les Wydadis continuaient à leur tour de menacer la cage étoilée lorsque Ismail Haddad à la 44e a failli tromper Achraf Krir d’une frappe dangereuse, mais le portier étoilé intervenait pour la dévier en corner.

A la fin de la première période, les deux équipes se séparaient sur un score de parité (0-0) qui, jusque-là, n’arrangeait pas l’Etoile du Sahel dont la tache devenait de plus en plus compliquée.

A la reprise, l’Etoile accentuait la pression sur la défense du Wydad et multipliait les offensives notamment par Karim Laribi dont la reprise de la tête à la 56e fut repoussée par le gardien marocain. Trois minutes plus tard, l’attaquant algérien, bien placé dans la surface, profitait d’une balle mal dégagée par Ismail Haddad pour l’envoyer au fond des filets de Tegnaouti, ouvrant le score pour les étoilés à la 59e.

Le peprésentant tunisien ratait encore une fois de nouvelles occasions par Mortadha Ben Ouannes (60) et Karim Laaribi (65) butant à chaque fois sur une défense marocaine de plus en plus présente.

Les Marocains se montraient même menacants notamment sur une contre-attaque de Ismail Haddad dont le tir puissant a trouvé le poteau droit (82) suivie d’une frappe de Badii Aouk qui passait à côté (83), avant que Yahia Jebrane ne voie son tir capté in-extremis par le gardien étoilé (90).

Rien à faire, les étoilés qui ont cru en leurs chances jusqu’au bout, n’ont pas réussi à rattraper leur retard et créer la surprise. Leur aventure s’arrête ainsi à ce stade de la compétition tout comme l’Espérance de Tunis, double tenant du titre, éliminée vendredi par Zamalek d’Egypte (aller 1-3, retour 1-0).

Par contre, le Wydad poursuivra son chemin et affrontera en demi-finales Al Ahly d’Egypte, vainqueur des Sud-africains de Mamelodi Sundowns (2-0, 1-1).

Formation des équipes
Etoile du Sahel :
Achraf Krir, Saddam ben Aziza, Bahaeddine Sallami, Wajdi Kechrida, Mortadha Ben Ouannes, Amine Ben Amor, Mohamed Methnani (Darwine), Yassine Chikhaoui (Alaya Brigui 85), Iheb Msakni, Maher Hannachi, Karim Laribi.

Wydad Casablanca :
Ahmed Tegnaouti, Yahia Jebrane, Ibrahim Naqqach, Ismail Haddad, Hamza Asrir, Badiaa Aouk (Adel Rhili 87), Walid Karti, Aymen Hassouni, Abdellatif Nousseir, Ibrahim Coumara Cheikh, Mohamed Nahiri.

TAP