Ahmad Ahmad : La CAF saura s’adapter en fonction de la crise sanitaire (média)

Membre depuis

3 années 8 mois

Ahmad Ahmad, président de la confédération africaine de football, a affirmé que la CAF saura s’adapter en fonction de la crise sanitaire mondiale affirmant que “si il faut modifier le calendrier nous le ferons”.

Dans un entretien accordé au journal le Monde paru mecredi, le patron du football africain a affirmé que la CAF a pris certaines décisions qui s’imposaient en raison demla pandémie du coronavirus.

D’abord, la commission médicale à la CAF a rendu ses analyses et, plus globalement, nous suivons les instructions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Nous avons décidé de reporter les matchs qualificatifs pour la CAN 2021, prévus fin mars. Des fédérations nous le demandaient et, de toute manière, avec la suspension de nombreuses liaisons aériennes, des joueurs africains confinés en Europe, cette décision s’imposait d’elle-même. Nous allons attendre la suite pour savoir quand serons jouées les journées trois et quatre de la compétition, selon le patron de la CAF.

La cinquième journée était prévue en juin, il est encore trop tôt pour décider si elle aura lieu, mais il nous reste encore des dates en septembre, octobre et novembre, quitte à repousser la première journée des qualifications pour la Coupe du monde 2022, prévue justement en novembre. Nous en discuterons avec la FIFA, laquelle semble ouverte aux différents aménagements du calendrier. A l’heure où je vous parle, la phase finale de la CAN 2021 est toujours fixée en janvier et février prochains.

Concernant le Championat d’Afrique des nations (le CHAN 2020), initialement prévu au Cameroun du 4 au 25 avril, et qui a été reporté l,e préisdent de la CAF a estimé qu’il est trop tôt pour décider à quel moment en 2020 ou 2021. La seule chose qui semble évidente, c’est que le CHAN ne pourra pas avoir lieu au Cameroun aux mois de juin et juillet, en raison des conditions météorologiques a-t-il estimé

Quant à un éventuel report des demi-finales et finale de la la Ligue des champions et la Coupe de la confédération initialement fixées en mai, Ahmad Ahmad a indiqué que la CAF s’adaptera en fonction de la situation sanitaire. “S’il faut modifier le calendrier, nous le ferons. Tous les jours ou presque, j’ai des échanges avec le secrétariat général de la CAF, avec les fédérations. Dans tous les cas, nous saurons nous adapter” a-t-il dit en conclusion.

TAP