CAF : les arbitres africains dont la Tunisienne Dorsaf Ganouat lancent la campagne #Stayfit

Membre depuis

3 années 8 mois

Les arbitres africains, dont la Tunisienne Dorsaf Ganouat, ont décidé de lancer la campagne #Stayfit pour maintenir leur niveau de forme physique pendant cette période difficile après la suspension des compétitions depuis mi-mars à cause de la pandémie de COVID-19, indique la confédération africaine de football (CAF) sur son site internet officel

Dorsaf Ganouati rappelle-t-on, est devenue en 2019, la première femme Tunisienne à arbitrer un match de football de Ligue 1 Elle avait officié le dernier match de la saison 2018/2019, entre l’Espérance ST et le Club athlétique Bizertin.

Dans une vidéo de près de 7 minutes, une section d’arbitres et arbitres assistants souligne l’importance de pratiquer une activité physique régulière et de se mouvoir afin d’améliorer son état de santé et de lutter contre la COVID-19 tout en observant les mesures barrières décrites par les autorités sanitaires.

On peut y voir des officiels de match engagés dans des exercices physiques soit dans une salle de gym soit à la maison avec le message d’espoir “A bientôt sur le terrain” se préparant ainsi à un retour aux activités sportives sur le continent et au-delà.

Outre la Tunisienne Dorsaf Ganouat , les acteurs de la campagne, sont les arbitres Victor Gomes (Afrique du Sud), Daniel Laryea (Ghana), Papa Bakary Gassama (Gambie) , Bamlak Tessema (Ethiopie), Mustapha Ghorbal (Algérie), Maguette Ndiaye (Sénégal) Elvis Guy Noupue (Cameroun), Jerson Emiliano Dos Santos (Angola), Christelle Aurore Ligan (Bénin), Felicia Okwugba Okonji (Nigeria) – Instructeur CAF

“Il est très important pour les arbitres de continuer à faire de l’exercice seuls pendant cette période inactive. Cela aidera leur condition physique et les mettra en forme une fois le football de retour. Le département d’arbitrage de la CAF est en contact permanent avec les arbitres, leur prodigue des conseils sur les types d’entraînement et leur rappelle également d’observer les protocoles de prévention “, a déclaré le directeur de l’arbitrage de la CAF, Eddy Maillet.

La CAF rappelle par aiileurs qu’elle surveille de près l’évolution de la situation et travaille avec les autorités compétentes, y compris l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la FIFA, afin d’évaluer l’impact du virus sur le continent.Des mesures relatives aux compétitions seront annoncées en temps opportun, ajoute l’instance faitière du football continental.

TAP