Ligue des champions (2e tour retour) : Espérance et CS Sfaxien dans l’obligation de résultat

Membre depuis

4 années 8 mois

L’Espérance Sportive de Tunis et le CS Sfaxien qui ont eu des fortunes diverses aux matches aller de la Ligue des champions d’Afrique de football, tenteront ce mercredi de composter leur billet pour la phase de poules, à l’occasion des matches retour disputés à domicile.

Si la mission semble à la portée des sang et or, auteurs d’un match nul avec la formation libyenne de Ahly Benghazi (0-0) au Caire, elle s’annonce plus difficile pour les Sfaxiens, battus à Alger par le Mouloudia Club d’Alger (0-2).

Les coéquipiers de Ben Chrifia qui viennent de s’installer en tête de la Ligue 1 du football après avoir remporté le classico face à l’Etoile du Sahel (2-0), aborderont la rencontre sous les meilleurs auspices et dans les meilleures dispositions morales et physiques.

Le staff technique espérantiste qui suivra le match depuis les tribunes pour cause de sanction, devra retenir la lecon du match aller et profiter des erreurs commises au niveau tactique pour venir à bout d’un adversaire libyen qui a bien géré la manche aller.

Une nouvelle qualification à la phase de poule redonnera de l’appétit au quadruple champion d’Afrique qui a échoué l’année dernière à conserver son titre continental en s’inclinant en quarts de finale face au Zamalek d’Egypte (1-3, 1-0).

A l’occasion de ce match, la formation tunisienne affichera complet après le rétablissement de l’Algérien Elyès Chetti, et en présence des principaux cadors de l’équipe notamment le Libyen Hamdou El Houni en attaque et l’Algérien Abdelkader Badrane en défense. En face, la formation libyenne sera amputée des services de ses attaquants Mohamed Taouerghi, qui souffre d’une fracture du pied, et de l’ivoirien Ibrahim Ouattara, blessé.

Le match dont le coup d’envoi sera donné à 15h00, sera dirigé par l’arbitre égyptien Mahmoud Elbanna.

De son côté, le CS Sfaxien qui s’est compliqué la tache à Alger (0-2), s’attend à un face-à-face tuniso-algérien très disputé où il sera appelé à remonter un retard de deux buts et jouer les tirs au but ou remporter une victoire de 3 buts à 0 tout en préservant ses buts intacts. Sinon il sera conduit à une élimination précoce d’une compétition qu’il a retrouvée après cinq ans d’absence.

Les protégés de Anis Boujelbane et Imed Ben Younes qui ont manqué d’efficacité au match aller aussi bien en défense qu’en attaque, doivent se rebiffer ce mercredi au stade Mhiri pour ne pas commettre les mêmes erreurs leur ayant coûté la défaite sur un doublé de Samy Frioui (28 et 35).

Même s’ils ont retrouvé un peu de leur efficacité en Ligue 1 (victoire face au Stade Tunisien 3-0), les coéquipiers de Firas Chaouat sont appelés à faire preuve de beaucoup de concentration et de vigilance face à un adversaire algérien qui ne fera pas de cadeau.

Si les Algérois doivent se passer des services du milieu offensif Abdelmoumen Djabou (malade), du milieu défensif ivoirien Isla Diomande, retourné chez lui pour renouveler son permis de travail et du milieu offensif Mehdi Benaldjia, écarté par le staff technique pour “choix tactiques”, ils n’ont pas l’intention de rater une occasion de figurer dans la phase de poules de la prestigieuse compétition dont ils retiennent un titre remontant à 1976.

Le CS Sfaxien lui, partira avec un palmarès bien garni de trois coupes de la Confédération et 1 coupe de la CAF et devra honorer sa réputation d’équipe bien rompue aux compétitions africaines inter-clubs.

Il comptera de ce fait sur un groupe bien rôdé composé notamment des joueurs africains Kingsley Sokari, Kingsley Eduo, Chris Kuaku, Nabé Camara outre les joueurs locaux Aymen Dahmene, Firas Chaouat, Mohamed Ali Moncer, Walid Karoui et autres.
Le match se déroulera à partir de 15h00 et sera dirigé par l’arbitre gambien Bakary Papa Gassama.

Source: TAP