Coupe de la Confédération : CSS, USMO et ESS pour un coup triple

Membre depuis

4 années 8 mois

Les représentants tunisiens en Coupe de la Confédération africaine de football, CS Sfaxien, Etoile du Sahel et US Monastir, tenteront de réussir un coup triple et baliser la voie vers la phase de poules, à l’occasion des matches barrages aller, prévus ce week-end.

Le CS Sfaxien accueillera samedi au stade Mhiri la formation rwandaise de l’AS Kigali avec l’intention de faire le plein à domicile en attendant le match retour dans quinze jour sur le terrain adverse.

La mission semble à priori à la portée des protégés de Anis Boujelbène les plus titrés dans cette compétition (3 titres) et compte tenu de leur expérience dans ce genre de confrontations continentales contrairement à son adversaire dont c’est la troisième participation en coupe de la Confédération sans résultats probants.

Mais la vigilance reste de mise face à une équipe qui a réussi à marquer en dehors de ses bases lors des deux premiers tours préliminaires face à l’Europa United du Botswana (1-2 en déplacement et 1-0 à domicile) et Kampala City d’Ouganda (2-0 à domicile et 3-1 au retour).

Le CS Sfaxien, éliminé de la Ligue des champions par le MC Alger et reversé en coupe de la Confédération, doit saisir cette opportunité pour sauver sa saison et aller le plus loin possible dans cette compétition.

L’US Monastir, qui vient de faire ses premiers pas dans les compétitions continentales, aura, quant à elle, une mission plus difficile, dimanche à Casablanca, face à la formation locale du Raja, vainqueur de l’édition 2018.

Le représentant tunisien tentera de conserver ses chances de qualification au prochain tour en créant la surprise en terre marocaine comme il l’a déjà fait face à Vassil Ketema d’Ethiopie et Ahly Tripoli, lors des tours précédents.

Le match intervient au moment où les protégés de Lassaad Jarda Chebbi ont retrouvé leurs automatismes en championnat national ce qui leur a valu quatre victoires de suite et un match nul lors des cinq derniers matches, de quoi aborder la compétition africaine en toute confiance et avec le moral au beau fixe.

Pour sa part, l’Etoile du Sahel se rendra chez Young Buffaloes d’Eswatini face auquel la bande de Lassaad Dridi tachera de rester sur une note positive après cinq victoires de suite en championnat depuis l’avènement du nouveau coach.

La formation étoilée qui s’était qualifiée aux dépens des Egyptiens d’Arab Contractors (0-0, 2-1), est appelée à rentrer avec les moindres dégâts face au champion d’Eswatini, en quête de rachat après avoir été écarté de la Ligue des champions par les Congolais de Vita Clube (2-2 et 1-4).

Une mission qui reste dans les cordes de l’équipe tunisienne, bien rompues à ce genre de périples africains et bien renforcée par ses joueurs cadre, en pleine forme, à l’image de Souleymane Coulibaly, Aymen Mathlouthi et Yassine Chikhaoui.

 

TAP