Football : pas de matchs officiels en Guinée jusqu’à nouvel ordre

Membre depuis

5 années 8 mois

La Confédération africaine de football (CAF) a envoyé un courrier au secrétaire général de la Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) pour lui faire part de son opposition à la programmation de matchs en Guinée, en raison de “la situation politique actuelle” liée au coup d’Etat qui a renversé le président Alpha Condé, le 5 septembre dernier.

“Dans ces circonstances et malgré l’amour et la passion du public pour le football en Guinée, vous comprendrez au vu de la situation actuelle, qu’il est difficile d’envisager l’organisation de rencontres internationales sur le territoire guinéen”, indique la CAF.

“La sécurité des acteurs, officiels et spectateurs au stade et dans ses environs est en effet primordiale et non négociable lors des matchs internationaux”, souligne l’instance continentale dans son courrier.

Elle ajoute : “Pour ces raisons, nous ne pouvons dans le contexte actuel et ce jusqu’à nouvel ordre, programmer des matchs internationaux en Guinée”.

Aussi ceux qui étaient prévus devront se jouer à l’extérieur, indique la CAF qui a annulé le match Guinée-Maroc comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde au lendemain du coup d’Etat en question.

De même a-t-elle refusé de programmer des rencontres de Coupe de la Confédération et de Ligue des champions sur le territoire guinéen.

En octobre, le Syli national de Guinée va jouer deux matchs éliminatoires du mondial contre le Soudan pour le compte des 3ème et 4ème
journées.

La CAF continue “toutefois d’observer l’évolution de la situation et ne manquera pas de revoir sa position dès que possible”.

Un coup d’Etat militaire a mis fin le 5 septembre au pouvoir du président Alpha Condé, réélu pour un 3-ème mandat en octobre 2020.

Agences