Ronaldo: 18,8 millions d'amende et 23 mois de prison

Cristiano Ronaldo a été condamné à 23 mois de prison ferme et à 19 millions d’euros d’amende pour fraude fiscale par la justice espagnole, ce mardi. Il ne purgera pas cette peine en prison comme le lui autorise la loi espagnole. 


Cristiano Ronaldo est revenu à Madrid ce mardi et a quitté le tribunal avec une lourde condamnation en poche. L’ancien attaquant du Real a écopé de 23 mois de prison ferme et de 19 millions d’euros d’amende pour fraude fiscale entre 2011 et 2014.


Ses avocats avaient négocié un accord au préalable avec la justice espagnole. Le joueur ne purgera pas sa peine derrière les barreaux puisque la loi espagnole permet à un condamné de rester en liberté si sa peine est inférieure à 24 mois et si ce dernier n’a pas d’antécédents judiciaires. 

Le joueur s’est déplacé physiquement au tribunal de Madrid en compagnie de sa petite amie, Georgina Rodriguez. Il n'avait pas obtenu la faveur d'entrer par une porte dérobée mais ne s’est pas exprimé à la sortie de l’audience malgré les sollicitations des très nombreux journalistes présents pour l’occasion. La justice reprochait à l’actuel attaquant de la Juventus d’avoir omis de payer 14,8 millions d’euros entre 2011 et 2014 grâce à des placements dans les paradis fiscaux. 

Cristiano Ronaldo n'est pas le premier footballeur de premier plan en Espagne a écoper de ce type de sanction. En 2016, Lionel Messi avait été condamné à 21 mois de prison, là aussi pour fraude fiscale. 

Mais Cristiano Ronaldo n'en a pas fini avec la justice. Il est toujours sous le coup d'une enquête pour viol menée par la police de Las Vegas après des accusations circonstanciées portées par une ancienne conquête. 

Agences