Coupe arabe, Raja-ESS: Un choc maghrébin pour une place au dernier carré

Membre depuis

3 années 8 mois

L’Etoile sportive du Sahel (ESS) tentera, samedi, de baliser la voie de la qualification au dernier carré de la coupe arabe des clubs champions de football, en affrontant en quart de finale aller de la compétition, le Raja de Casablanca, dans un choc maghrébin qui se jouera au stade Moulay Abdallah de Rabat, à partir de 17h00. Le match retour aura lieu le 8 février prochain, au stade olympique de Sousse.

Le Raja a fait le choix de jouer ce match au stade Moulay Abdallah de Rabat, compte tenu de sa grande capacité d’accueillir environ 45 mille places et de sa proximité de Casablanca, ce qui assurera une forte présence des supporteurs rajaouis.

Le club marocain, récent vainqueur de la coupe de la CAF et adversaire de l’Espérance sportive de Tunis en Super coupe d’Afrique est, rappelle-t-on, le second club marocain qui croise le chemin de l’ESS après le Wydad Casablanca au tour précédent.

Le club de la perle du Sahel, unique représentant tunisien encore en lice, rappelle-t-on, avait obtenu son billet pour les quarts de finale en éliminant en 1/8e de finale un autre club marocain, le Widad Casablanca (0-0 à l’aller à Casablanca et 1-0 au retour à Sousse). Au tour précédent (1/16e de finale), la formation étoilée avait sorti le club jordanien Al Ramtha (3-1 à l’aller à Sousse et 1-3 au retour en Jordanie).

En cas de qualification en demi-finale, la formation étoilée aura affaire au vainqueur du quart de finale entre le Mouloudia club d’Alger et Al-Merreikh du Soudan.

Les Rajaouis se sont, quant à eux, qualifiés à ce stade de la compétition en éliminant les Egyptiens d’Al-Ismaïly aux tirs au but (4-2), mardi dernier au Complexe sportif Mohammed V. Au match aller, les deux clubs se sont quittés sur un nul blanc.

S’agissant du match de samedi, les protégés de Roger Lemerre devront faire preuve de vigilance, notamment en milieu de terrain, pour préserver la virginité de la cage de Makrem Bdiri.

Pour ce faire, l’entraineur français reconduira les mêmes qu’au dernier classico remporté, mercredi dernier, face au Club Africain pour le compte de la 13e journée du championnat.

En défense et après le départ de Ghazi Abderrazek, l’axe sera éventuellement composée de Ammar Jemal, Saddem Ben Aziza, Zied Boughattas et Wajdi Kechrida.

En milieu et pour ce match qui devrait se jouer sur des détails technico-tactiques, le staff étoilé lancera Malek Baayou, Karim Aouadhi, Meher Hannachi et Iheb Msakni, en l’absence de Amine Ben Amor blessé.

L’attaque détoilée sera, elle, conduite par Karim Laaribi et Amine Chermiti. La participation de Yassine Chikhaoui reste pour le moment incertaine.

A noter que la délégation de l’Etoile du Sahel est arrivée jeudi après-midi à Rabat, à bord d’un avion spécial.

Le milieu de terrain Mohamed Amine Ben Amor n’était pas du voyage à cause d’une blessure, alors que le groupe étoilé ne pourra plus compter sur les services de Ghazi Abderrazak et Aymen Trabelsi, qui viennent de rejoindre les clubs d’Ohod d’Arabie Saoudite et d’Al Khour du Qatar.

Les protégés de Roger Lemerre ont effectué hier soir une première séance d’entrainement sur le terrain annexe du stade Moulay Abdallah, avant de s’entraineur une dernière fois vendredi sur le terrain principal du stade, à partir de 17h00.

Pour rappel, l’ESS et le Raja Casablanca se sont confrontées par deux fois en 2015 dans cette même compétition. Ces deux confrontations ses sont soldées par une victoire de chaque côté.

La Confédération africaine de football avait désigné l’arbitre international égyptien, Jihad Jarisha pour diriger la rencontre. Il sera assisté par son compatriote Mahmoud Abu Al-Ghanim et le soudanais Walid Ahmed Ali.

 

TAP