Coupe de Tunisie (1/4 de finale) : L’Espérance et le S.Gabésien dans la peau de favoris

Membre depuis

3 années 8 mois

L’Espérance de Tunis partira favorite pour franchir l’écueil de l’US Monastir, dans l’affiche des quarts de finale de la coupe de Tunisie programmée samedi à Radès, tout comme le Stade Gabésien qui se rendra chez l’équipe divisionnaire de l’US Bousalem.

Après avoir assuré sa qualification en finale de la Ligue des champions d’Afrique dont il est le tenant du titre, le club sang et or se retourne vers la coupe de Tunisie où il espère renouer avec le titre et conclure une saison jusqu’ici exceptionnelle où il se trouve très proche de la conservation de son titre en championnat pour la troisième saison de suite.

Détenteur du record de titres en coupe de Tunisie (14 depuis l’indépendance), le doyen des clubs tunisiens tentera de conforter son ascendant sur son prochain adversaire qu’il avait déjà battu en championnat en aller et retour, sur le même score de 1 but à 0, en vue de réserver une place en demi-finales où il croisera le fer, en cas de qualification, avec le CS Sfaxien qui a éliminé jeudi l’EGS Gafsa (1-0).

Les protégés de Mouine Chaabani savent pertinemment que le football n’est pas une science exacte et que leur mission ne sera pas une promenade de santé devant l’US Monastir, auteur d’une bonne phase retour en Ligue 1 sous la direction de l’entraineur Lassad Dridi, ce lui a permis de se propulser de la dernière à 7e place, confortant ses chances de maintien.

L’équipe du Ribat abordera à son tour la rencontre sans complexes et tentera de créer la surprise dans l’espoir de rééditer ses performances face aux grands clubs en championnat, comme ce fut le cas face au Club Africain (0-0), l’Etoile du Sahel (3-1) et le CS Sfaxien (3-0), en vue de se qualifier au dernier carré.

Les usémistes comptent une seule qualification en finale, perdue il y a dix ans face au CS Sfaxien.

Dans l’autre quart de finale programmé samedi, le Stade Gabésien se rendra chez l’US Boussalem dans un face-à-face qui s’annonce à priori à la portée de la “Stayda”, sauf que l’équilibre des forces n’aura pas de sens de ce genre de compétitions et que tous les scénarios sont à envisager.

Même si toute sa concentration va vers la lutte pour le maintien, le Stade Gabésien, finaliste de l’édition 2015 ne manquera pas une occasion de relever un nouveau défi et de se qualifier en demi-finales de quoi faire oublier les cinq derniers matches sans victoire en championnat (4 défaites et 1 nul).

En face, l’US Bousalem, seule équipe divisionnaire encore en lice (Ligue 3) après l’élimination de l’EGS Gafsa, jeudi, cherche à poursuivre son petit bonhomme de chemin en coupe et de rééditer sa performance du tour précédent en éliminant une équipe de Ligue 1, la JS Kairouan aux tirs au but.

La formation du Nord-ouest tentera de profiter de l’avantage du terrain et du public et aussi de l’absence de joueurs étrangers au sein de la formation adverse comme le stipulent les règlements de la Coupe de Tunisie en cas de confrontation entre équipes de divisions différentes, pour réussir un exploit historique.

Le match au sommet de ces quarts opposant l’Etoile du Sahel au Club Africain, tenant du titre, est reporté à une date ultérieure.
 

TAP