LCA 4e journée : l’Espérance à Kinshasa et l’ES Sahel à Omdurman pour redresser la barre

Membre depuis

4 années 8 mois

L’Espérance ST sera confrontée au défi de franchir une étape décisive vers les quarts de finale de la Ligue africaine des champions lorsqu’elle affrontera en déplacement Vita Club de la RD Congo, samedi à Kinshasa (17h00) pour le compte de la 4e journée (Groupe D).

Le champion d’Afrique en titre était arrivé mercredi matin en RD Congo après un vol de 9 heures à bord d’un avion militaire.
L’Espérance ST aborde le match en quête d’une victoire, pour se ratrapper après le faux pas devant le même adversaire lors de la précédente journée au stade de Rades (1-1), pour espérer conserver la tête du groupe et franchir un pas décisif vers la qualification à deux journées de la fin de la phase de poule.

Une tâche bien difficile face au club congolais, regaillardi après sa belle prestation à Radès, et qui entend décrocher les trois points pour espérer briguer une place en quart de finale malgré la difficulté de la mission, car avec un seul point au compteur, il n’aura aucun droit à l’erreur à domicile pour entretenir l’espoir.

Avant d’avoir accroché les sang et or, Vita Club a concédé deux défaites contre la JS Kabylie (0-1) et devant le Raja Casablanca (0-1).

Mieux lotie en préservant sa place de leader du groupe D (7 pts), malgré le match concédé face au Vita Club, l’Espérance ST a besoin de points pour conforter ses chances de qualification au prochain tour bien qu’elle devance le Raja Casablanca d’un seul point.

Les coéquipiers Ben Cherifa disputeront leur dernier match en Algérie face à la JS Kabylie.

Lors de ce déplacement à Kinshasa, le staff technique ne pourra pas compter sur les services de Raed Fadaa, contraint à dix jours de repos après une blessure contractée lors du match en retard de Ligue 1 remporté face à l’AS Soliman (1-0).
L’entraîneur Moeine Chaabani alignerait la formation suivante:

Moez ben Cherifia – Ihab Mbaraki – Elyes Chetty – Mouhamed Ali Yakoubi – Abdelkader Badrane – Fosseney Coulibaly – Mouhamed Ali Ben Romadhane – Abdelraouf Ben Ghith – Anis Al-Badri – Hamdou Al-Houni – Ibrahim Wattara.

Dans le groupe B, l’ES Sahel, deuxième représentant du football tunisien en Ligue des champions, se déplacera à Omdurman pour rencontrer Al Hilal samedi (20h00), pour le compte de la 4e journée alors qu’Al-Ahly d’Egypte sera l’hôte de Platinum du Zimbabwe.

La situation semble relativement inextricable dans ce groupe, à deux journées de la fin des éliminatoires, étant donné qu’Al Hilal, l’ES Sahel et Al Ahly sont à égalité de points 6 (pts), Platinum fermant la marche (0 pt). Autant dire que la dernière ligne droite s’annonce indécise dans la course pour les deux places qualificatives pour les quarts de finale dans ce groupe.

Al-Hilal, finaliste de la compétition en 1987 et 1992, a accompli un bel exploit en battant l’ES Sahel à Radès (1-0) lors de la précédente journée.
L’équipe soudanaise aura cette fois l’avantage du terrain pour rééditer son exploit et conforter ses chances de décrocher l’un des deux billets pour les quarts de finale. De son côté, l’ES Sahel, qui a remporté le titre en 2007, s’efforcera de se racheter de son revers précédent, malgré l’absence de son milieu de terrain expérimenté Yassine Cheikhhaoui, forfait pour blessure.

Chikhaoui a fait malgré tout le déplacement au Soudan avec les Etoilés malgré sa blessure, pour soutenir ses coéquipiers samedi soir.
L’ES Sahel a effectué sa dernière séance d’entraînement jeudi à Sousse, avant le départ pour le Soudan.

L’entraîneur espagnol, Juan Carlos Garrido, a retenu 18 joueurs pour ce déplacement: Makram Bdiri, Achraf Krir, Ahmed Raddaoui, Bahaeddine Sallami, Omar Kounaté, Zied Boughattas, Mortadha Ben Ouannas, Firas Belarbi, Wahji Kechrida, Amine Ben Amor, Malek Baayou, Mohamed Methnani, Maher Hannachi, Iheb Msakni, Darwin Gonzales, Hazem Haj Hassan, Karim Laribi et Souleymane Koulibali.

TAP