Tunisie : Le Club Africain annonce l’organisation d’une Assemblée Générale Élective le 28 février

Membre depuis

4 années 8 mois

Le Club Africain a annoncé samedi soir l’organisation d”une Assemblée Générale Elective le dimanche 28 février prochain, qui sera précédée la veille, d’une Assemblée Générale Evaluative pour présenter le rapport financier de la saison 2019/2020.

Dans un communiqué publié dans la soirée sur sa page officielle facebook, le club de Bab Jedid a indiqué que la vente des cartes d’adhésion pour la nouvelle saison sportive 2020/2021, débutera le mardi 12 janvier au Parc Mounir Kebaili, précisant que la carte permettra à son détenteur d’assister aux deux assemblées.

Le Club Africain s’engage dans le même communiqué, à régler les amendes financières infligées au club par la Fifa et de qualifier les nouvelles recrues Le Club Tunisois rappelle-t-on, connait une grosse crise depuis plusieurs semaines,qui a influé sur les résultats de l’équipe première. Des sit-in de protestations sont organisés un peu partout par les supporters clubistes, qui réclament le départ du comité directeur présidé par Abdessalem Younsi et l’organisation d’une assemblée générale évaluative en raison de son incapacité a régler les dossiers qui handicapent la bonne marche de l’équipe première.

La situation a degénéré samedi. Un grand nombre de supporters se sont rassemblés devant le siège du ministère de la jeunesse, du sport et de l’intégration professionnelle et ses environs pour revendiquer l’examen par les parties compétentes de la situation actuelle du comité directeur du club, Selon le ministère de l’intérieur “plusieurs supporters clubistes ont tenté de s’introduire dans les différentes structures sportives se trouvant dans les environs du MJS et en s’interposant à ces tentatives, les unités sécuritaires ont été la cible d’un important nombre de supporters mécontents qui ont riposté par jets de pierres et de projectiles, causant des blessures de différents degrés dans les rangs des sécuritaires, transportés d’urgence à l’hôpital”.

TAP