Mondial-2022 : Pas de limitation de la capacité des stades

Membre depuis

5 années 5 mois

La Coupe du monde 2022 de football au Qatar se déroulera avec des stades ouverts à 100% de leur capacité. C(est ce qu’ont affirmé les organisateurs malgré les incertitudes sur l’évolution de la pandémie de Covid-19.

Si les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo, reportés d’un an, insistent coûte que coûte pour qu’ils aient lieu cet été, les experts en maladies infectieuses s’interrogent sur l’opportunité de maintenir cet événement alors que le virus n’est pas totalement vaincu.

“Le Qatar a commencé à organiser des matches de la Ligue des champions de l’AFC sans supporters”, a déclaré Yasser al-Jamal, président du Bureau des opérations du Comité chargé d’organiser le Mondial-2022.

“Puis en décembre, la capacité a été portée à 30%, un pourcentage qui a été gardé pour la Coupe du monde des clubs et nous espérons arriver ensuite à la Coupe du monde 2022 avec une capacité de 100%”, a-t-il ajouté.

Le Qatar accueille actuellement la Coupe du monde des clubs alors que le pays connaît une hausse des cas d’infection et des admissions à l’hôpital.

Les nouveaux cas de la semaine dernière ont augmenté d’un cinquième par rapport à ceux de la semaine précédente, tandis que les admissions à l’hôpital dues au Covid-19 ont progressé de 85% au cours du mois dernier, a déclaré le ministère de la Santé.

“Il y a une confiance dans les mesures qui sont prises dans les stades, le réseau de métro et dans les entrées et les sorties des stades pour préserver la sécurité de chacun”, a toutefois assuré al-Jamal.

“Nous avons mis en place plusieurs mesures de précaution pour nous assurer que la capacité de 30% est appropriée”, a souligné le même responsable.

Les rencontres se déroulent dans deux stades qui accueilleront des matchs de la Coupe du monde l’année prochaine.

Le Qatar a jusqu’à présent inauguré trois nouveaux stades et ouvert un site rénové. Quatre autres doivent encore être achevés. Deux des stades non encore terminés, Al Thumama et Ras Abu Abboud, pourraient être utilisés pour la Coupe arabe des nations en décembre, a indiqué al-Jamal.

“C’est à la Fifa de décider, mais nous espérons que la Coupe arabe représentera une occasion en or de tester les deux stades”, a-t-il dit, niant que des travaux dans les stades aient été retardés à cause de la pandémie.

Agences